jeudi 12 octobre 2017

Miroirs de créateur, de créatrice !

Vous l'aurez sûrement remarqué, je suis adepte de la customisation de miroirs. J'aime beaucoup cette grande surface à exploiter, qui met en avant la complexité et le travail de la polymère. Enfin à mes yeux du moins ;) Il faudrait que je m'amuse à compter le nombre que j'en ai fait, depuis mes débuts !

Cette fois-ci, j'ai (presque) innové, car je les ai résinés. Et alors ça, c'est vraiment top : les miroirs sont d'une brillance incomparable, la résine fait ressortir les détails et renforce les couleurs. En plus, les miroirs sont plus résistants aux chocs et dureront encore plus longtemps dans le temps, sans pâlir !




Un petit exemple de transformation : je trouvais ce miroir moche, vraiment moche. Je ne sais pas pourquoi je l'avais gardé, mais comme je n'avais rien à perdre, je l'ai résiné ...



Ça a fait ressortir de merveilleux reflets irisés, un régal pour les yeux ! Malheureusement, étant novice en résine, elle a débordé un peu sur les bords, ce qui le rend inapte à la vente. J'hésite quand même à le vendre à prix tout mini, ça me fait mal au cœur maintenant de le jeter ...

J'ai plein d'idées dans la tête pour faire de nouveaux miroirs, j'aimerais en avoir une belle collection pour les marchés de Noël, alors il va sérieusement falloir que je m'y mette. J'ai hâte de vous montrer tout ça ...


Affaire à suivre ! Et si vous voulez vous en procurer un avant qu'ils ne partent sur les marchés, c'est ici : Miroirs Les Bijoux de Loïs.
C'est une bonne idée de cadeau, si vous n'êtes pas prêt à offrir des bijoux !

Alors, quel est votre préféré parmi les 5 petits nouveaux ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 28 septembre 2017

Handmaster 2017 : Épreuve 1 Matières

Ça fait un bon bout de temps que je ne suis pas très présente sur la toile ... Alors que pourtant j'ai repris le boulot depuis quelques semaines. Pas de nouveaux bijoux, pas de marché en vue ?
Eh non, pas pour le moment ... Car j'étais occupée sur un gros projet : la compétition nationale de modelage, j'ai nommé le Handmaster !


Si vous me suivez depuis quelques temps, j'en avais parlé sur le blog l'année dernière car j'avais été jury. C'est la quatrième édition du Handmaster, mais je n'avais jamais participé en tant que créatrice, car c'était toujours mal tombé au niveau des dates. Et cette année, il y avait d'une part plus de temps pour faire sa réalisation, et d'autre part ça tombait à un moment qui était plutôt calme pour moi.

J'avoue que j'hésitais quand même à participer, car il y a un très bon niveau que je ne suis pas sûre d'avoir, et sûrement un manque de confiance en moi aussi. Mais quand j'ai entendu le thème de cette première épreuve, ça m'a décidée !


Pour rappel rapide : le Handmaster est une compétition de modelage en porcelaine froide ou en pâte polymère, pour lequel il faut envoyer une vidéo d'une création réalisée à partir d'un thème imposé. Après la première épreuve, 20 personnes sont sélectionnées pour la 2ème épreuve, avec un nouveau thème, puis 7 personnes pour la finale avec un dernier thème.

Donc le premier thème de cette année était "Matières". C'est vaste, mais ça laisse justement une grande possibilité d'interprétations. Pour ma part j'ai tout de suite pensé aux différents matériaux qui existent. J'ai fait une liste de tous ceux auxquels je pensais, puis ai sélectionné ceux qui étaient imitables en pâte polymère.
A la base, je pensais faire un bijou, mais comme mon idée était de faire un grand échantillon de matières, on n'aurait pas vu grand chose. J'ai donc pensé à un tableau, composé de différentes tesselles.


J'avais à peu près autant de jours devant moi que de matières à réaliser, donc je me suis mis comme objectif : 1 jour = 1 matière. Bon, ensuite ça ne s'est pas tout à fait passé comme ça, car certains jours je n'ai pas pu travailler, et d'autres j'ai fait plusieurs matières différentes. J'avoue que j'ai bossé uniquement sur ce projet tout le mois de Septembre ! J'y pensais tout le temps, j'en rêvais même la nuit hihi. Mais je n'en ai parlé à personne, sauf à Husband bien sûr. J'avais envie de présenter mon projet directement fini !
Et comme j'avais envie d'inclure des végétaux sur ma création, j'ai imaginé d'apposer différentes succulentes sur le tableau terminé. C'est après que je suis allée voir l'univers de Stéphanie Petit Plat, que je suis depuis longtemps mais que je n'avais pas vu récemment, et j'ai découvert qu'elle travaillait beaucoup les succulentes aussi : la coïncidence était rigolote !

Je ne voulais pas partir sur un format basique de tableau, j'ai donc réalisé un quadriptyque (ça existe ?), enfin comme un triptyque mais avec 4 parties ;) J'ai découpé du carton-plume à la taille que je voulais.


C'était vraiment très formateur d'être parti sur cette idée, car ça m'a permis de découvrir plein de techniques et tutoriels divers. Et honnêtement, ça m'importe vraiment peu d'être qualifiée car j'ai énormément appris, et je me suis éclatée !
Je vais vous montrer un peu tout ce que j'ai fait, avec les liens des tutoriels et vidéos que j'ai utilisés, comme ça si un matériau vous tente, vous saurez vers où vous tourner.

J'ai commencé par un matériau très facile à imiter, la faïence, avec mon beau silkscreen Moiko né de la collaboration avec Fancy Puppet. J'ai réalisé mon propre bleu, mais sinon rien de très compliqué ! Si vous souhaitez découvrir cette technique, lisez cet article sur le silkscreen.


Pour l'imitation bois, j'ai reproduit la technique apprise en stage avec Olga Nicolas, j'en parlais ici. Je trouve que ça fait vraiment très réaliste !


Pour le cuir, j'ai créé un marron chaleureux et ai simplement texturé la plaque avec un bout d'aluminium.



Pour l'imitation briques, j'ai tracé des reliefs sur de la pâte blanche, puis coloré le tout avec des pastels, c'était fun (oui j'adore les pastels) :


Ensuite, j'ai voulu faire une imitation Raku, mais il n'existe pas vraiment de tutoriel sur Internet (ou peut-être payant, je ne sais pas, il me semble que Mathilde Colas fait un stage sur ce sujet), donc j'ai essayé à ma sauce ... ça n'a pas du tout rendu l'effet auquel je pensais, mais je l'ai quand même gardé, au cas où. La photo montre la plaque en cours de patinage.


J'ai fait un deuxième essai, et cette fois-ci, tadam !!! (à gauche sur la photo). C'était exactement ce que je voulais faire !


Et en voulant faire une imitation de céramique avec le livre d'Hélène Jean-Claude (Effets de matière), je me suis aperçue que ma plaque de droite que je pensais ratée était en fait une étape du tutoriel ... merveilleux ! J'ai pu l'utiliser pour ce matériau, que j'ai résiné au final car la fimo liquide que j'avais mis pour recouvrir mes tesselles avait fait plein de petits trous ...


J'ai également utilisé ce livre pour faire une imitation de liège :


Ainsi que pour l'imitation verre de murano, que je me suis éclatée à réaliser, même si j'ai des points à améliorer :


Une fois les plaques cuites, je les ai résinées :


L'imitation métal aussi visible sur la photo précédente est de la feuille dorée, que j'ai striée avec une brosse à dents.

Les tableaux se remplissent petit à petit :


Je me suis servie du livre Techniques et astuces pour utiliser vos restes de pâte de Marie-France Tournat pour son imitation d'ardoise très réussie :


On voit sur les photos qui suivent l'ardoise puis l'imitation ivoire, que j'ai fabriquée avec une couleur crème en Cernit puis texturée avec des tampons, et une fois les pièces cuites, je les ai patinées avec de l'acrylique terre de sienne.


Je n'ai pas pris de photos pour les écailles de sirène, mais je me suis basée sur la jolie vidéo de Sergent Guimauve. J'ai utilisé l'excellent tuto de La Sphère Créative pour l'imitation jean.


Pour l'imitation laine, je me suis servie de ce tuto, j'ai galéré à comprendre pourquoi quand je mettais mes deux fils de laine à côté, ça ne faisait pas une jolie tresse comme sur la vidéo ... Et après moult réflexion, sachez donc qu'il faut torsader les deux éléments de la tresse dans 2 sens différents, si jamais vous voulez faire cette imitation. Enfin peut-être que c'est logique pour tout le monde en fait ;)


Pour l'effet marbre, je n'ai pas de photo non plus, mais j'ai juste fait une cane en gris et blanc, le plus long a été de poncer avec tous les grains, puis de polir : mais quelle brillance ! A voir absolument sur la vidéo, en réalité c'est très doux et lisse, on croirait presque du vrai (il est un peu moins froid hihi).

Et voilà, toutes les tesselles sont en place (on ne regarde pas le bazar à côté, merciiii) :


Ça a été un peu compliqué de faire correspondre exactement toutes les tesselles, mais comme je voulais compléter avec les succulentes, ça me permettait de ne pas être trop pointilleuse.
Donc du coup je suis passée au modelage de ces petites plantes, je me suis inspirée de la vidéo de Petit Plat (dont je parlais plus haut) pour les réaliser.


Je crois que ça a été la partie la plus longue à faire, au final ...
Je pense que j'ai passé entre 30 et 40 heures sur ce projet, je suis contente d'en avoir fini, c'était la première fois que je me lançais un défi de cette taille et je suis heureuse d'être arrivée à représenter ce que j'imaginais !

Voici la photo finale, le plus compliqué ayant été ... D'accrocher les tableaux au mur. Oui oui ...



Malheureusement on ne voit pas les reflets, mais pour ça ainsi que pour voir différentes étapes de la réalisation, je vous invite à regarder directement ... ma vidéo !


J'espère que toutes ces petites explications vous auront plu ! N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, même des critiques négatives, si elles sont bienveillantes, m'aideront à avancer :)

EDIT : le temps que je publie cet article, les résultats ont été annoncés. Je ne fais pas partie des 20 qualifiés pour le second tour, je suis à la fois déçue, et à la fois contente de pouvoir passer à autre chose et me consacrer à mon entreprise ;) Mais c'était vraiment une belle expérience, je ne regrette pas du tout de m'être lancée, ça m'aura fait progresser ! Après je pense que je manque clairement d'originalité (ce qui me fait défaut dans ma créativité depuis toujours), même si au niveau techniques et finitions je m'améliore. Qu'en pensez-vous ?

Je vous dis à très bientôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 13 septembre 2017

En ce moment dans l'atelier #1

Comme vous avez pu le constater, j'ai utilisé quelques noms différents pour des séries d'articles, qui étaient destinés à vous montrer un peu en vrac ce qui se passait dans l'atelier. En particulier WIP Saturday, nom sympathique à souhait mais très limitant vu que je poste rarement un article les samedis ... Alors cette fois j'ai essayé de faire simple, on va voir ce que ça donne !

C'est parti pour un petit tour d'horizon dans l'atelier. Je ne vous parle pas de ma participation au Handmaster 2017 (compétition nationale de modelage, dont j'avais été jury l'année dernière), car un article entier y sera consacré. Et j'ai encore du pain sur la planche. Mais dernièrement, j'ai pu travailler un peu, après la pause estivale involontaire due à ... la fermeture de la crèche. Je ne l'avais pas vraiment anticipé, utopiste que j'étais. Hum.


Pour commencer, une petite photo de l'atelier (presque) rangé. Pour ceux qui connaissent ce magazine, vous voyez donc que Flow fait partie intégrante de mon inspiration. #meilleuremagazineaumonde. Je manque cruellement de place (oui c'est fou de dire ça vu l'espace que j'ai), et comme mon ordinateur sert aussi à mon mari, c'est plutôt risqué pour moi de laisser traîner mon bazar. Ce qui arrive quand même (souvent).



Et on fait un petit coucou aux boîtes à œufs, moches mais très pratiques pour vernir.

J'ai ressorti les feutres à alcool pour faire un peu de coloriage, je me suis éclatée ! Résultat à venir ...


Et grand jour, hier j'ai ressorti mon kit de résine, ça faisait trèèèès longtemps ! (je m'en étais servi seulement une fois d'ailleurs, car il faut avoir un laps de temps conséquent pour l'utiliser, et ça nécessite un temps de séchage).
Voici un avant/après :



J'avais fait ce miroir il y a quelques années, et je ne l'aimais pas du tout, je le trouvais fade et raté ... Pour ce coup, la résine a fait ressortir de magnifiques reflets ! Mais il ne sera pas en vente car elle a coulé sur le côté ... Je suis horriblement déçue. #yapiredanslavie.

Vous savez que je suis fan d'écrans de sérigraphie ... Mais je fais également la collection des plaques de texture ... Voilà voilà.


J'en profite pour vous montrer les deux dernières commandes personnalisées que j'ai faites. Une parure fleurie pour une amie qui était de mariage :


Et une customisation de clé USB pour une toute nouvelle collégienne : c'était vraiment plus compliqué à faire que ce que je pensais, mais je m'en suis sortie !


Sur cette note gourmande, j'attends de lire avec plaisir vos commentaires.
A très bientôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 28 juillet 2017

Ce qui m'inspire pour créer !

En tant qu'artiste, je trouve qu'on est vite envahi, submergé, hanté par l'inspiration.
Chaque objet, chaque rencontre, chaque phrase peut donner suite à une création ou un projet. C'est fascinant de se rendre perméable aux idées et d'être réceptif au beau et au singulier.

Aujourd'hui j'avais envie de vous partager quatre sources d'inspiration, qui alimentent mes idées au quotidien (comme si je n'en avais pas déjà assez hihi). J'espère que vous en découvrirez à travers cet article, et que vous partagerez vous aussi en commentaire ce qui stimule votre créativité et porte à ébullition vos idées !

Des artistes.

En Mai dernier, nous sommes partis passer un week-end en famille à Uzès. La ville des peintres, comme nous l'avons découvert là-bas : une ambiance particulière y règne, entre les sculptures à ciel ouvert et le nombre incroyable de petites galeries où exposent de talentueux artistes.
Nous avons fait la connaissance de Benjamine Guzzo, qui habite dans la maison de famille où nous sommes allés. C'est une femme très jolie, très douce et très douée ... qui m'a fait rêver, car elle vit pleinement de son métier d'artiste-peintre. On entend régulièrement parler de femmes qui vivent de leur passion, mais pour ma part, je crois que je n'avais pas eu la chance d'en rencontrer !

imagine tirée de www.benjamineguzzo.com

Cette rencontre m'a touchée, parce qu'elle m'a donné espoir, et que j'ai trouvé ses œuvres vraiment intéressantes et inspirantes. En plus, elle allie art et écologie, ce qui n'est pas pour me déplaire. Les teintes qu'elle utilise sont fait-maison et renvoient à la nature et sa beauté. J'ai énormément aimé l'alliance de bleu et d'or, et ses toiles façon Raku qui m'ont donné envie d'essayer cette technique en polymère.

Nous avons aussi visité la galerie de David Jamin, dans un style beaucoup plus contemporain et surtout très coloré ! J'aime la façon dont chaque artiste a sa propre signature artistique, pour reprendre le terme de Mélanie des Pies Bavardes. Ça m'encourage à progresser aussi dans ce sens et de me spécialiser !

image tirée de la page David Jamin

Se laisser inspirer par d'autres artistes permet de sortir de sa bulle créative et de voir d'autres horizons ... pour enrichir le sien, consciemment ou inconsciemment !

Des podcasts.

Dans un tout autre registre, et d'une manière différente, je suis aussi influencée par les podcasts. La vérité, c'est que je ne connais pas ce terme depuis très longtemps. J'ai été contactée par Estelle qui a lancé Le Café des créatrices afin qu'on réalise une interview, et grâce à elle, j'ai découvert ce concept ! J'avoue que j'ai écouté quasiment tous les podcasts qu'elle a sorti, comme on dévore un bon roman. J'apprécie énormément son travail, qui est d'une grande qualité, précis et intéressant. J'ai vraiment été encouragée et édifiée d'entendre toutes ces interviews de femmes, qui sont dans différentes phases de leur vie, et qui travaillent aussi dans divers domaines (de l'illustration de BD à la viticulture en passant par des galeries virtuelles). C'est motivant et inspirant pour le quotidien, et en plus on peut écouter des podcasts en faisant autre chose !


J'avoue que j'ai écouté principalement Le Café des créatrices, me sentant parfaitement concernée, mais si vous connaissez d'autres podcasts innovants et dynamiques, je suis preneuse. Rdv dans les commentaires !

Des magazines.

J'en parlais dans un article qui leur était consacré, donc vous savez déjà que je suis une grande fan de magazines. J'aime la richesse de leur contenu et les thématiques variées qui font voyager. Il y a des associations de couleur intéressantes, et on découvre des styles ou des tendances à chaque numéro.


J'avoue être une grande fan du magazine Flow en particulier (j'ai tous les numéros depuis le commencement), car je le trouve différent des autres. Je crois que je ferai un article à ce sujet d'ailleurs, tellement ce magazine est à part. On y trouve beaucoup de témoignages d'artistes, du monde entier. Il y a également de longs articles plutôt philosophiques, qui incitent à la pleine conscience et font ralentir un peu le temps qui s'écoule si vite. Flow nous pousse à être acteur de notre vie et à faire ce que l'on aime ou aimer ce que l'on fait ! J'apprécie ce recul et cette tempérance qui ne sont pas toujours d'actualité dans nos vies à 100 à l'heure.



Des réseaux sociaux.

Voilà bien une source d'inspiration à double tranchant. Parce qu'on peut vite se perdre dans les méandres de Pinterest ... Ou passer des heures sur Instagram, en déviant complètement du but initial !
Je trouve ces deux réseaux particulièrement pertinents pour se laisser influencer et découvrir de nouvelles modes. Il y a une dimension artistique qui est particulièrement soulignée, suivant les comptes que vous choisissez de suivre.


Une nouveauté intéressante de Pinterest est la possibilité de cliquer sur un bouton "plus" d'une épingle qui nous plaît, et ainsi d'avoir une sélection d'images sur ce même thème, dans l'univers qu'on apprécie (merci les cookies).
L'autre inconvénient de ces réseaux est d'accumuler des images inspirantes et de ne plus créer ... par manque de temps mais aussi par moindre estime de son travail ! C'est donc un outil à gérer avec précaution et mesure, mais qui peut s'avérer formidable. Avec des mots-clefs, on peut trouver toute une sélection d'idées sur une forme, une couleur, un matériau ... De quoi faire entrer le cerveau en ébullition !

J'avais écrit un article sur mes sources d'inspiration pour le blog, et je trouvais ça intéressant de le compléter avec ce qui peut être inspirant pour la création.

Et vous, qu'est-ce qui vous inspire ? Dites-moi tout en commentaire !

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 5 juillet 2017

Questionnement ...

En ce moment, j'ai pas mal de questions qui me passent vers la tête, alors je me disais que si je pouvais les écrire, ça m'aiderait à y voir plus clair. Et je serais vraiment ravie d'avoir votre retour et vos conseils ! C'est un peu une période de remise en question, mais c'est parfois bon de se questionner aussi sur son avancement, ses priorités et ses objectifs.

Depuis la naissance de Mini2 (j'en parlais ici ... 5 mois déjà !), mon temps de travail a considérablement diminué. Mes ventes aussi. Forcément, je me pose des questions. Et pourtant, j'ai suffisamment de stock pour vendre un bijou par jour jusqu'à la fin de l'année ! En plus, je lis en ce moment le blog de Mélanie, des Pies Bavardes. Ce qui provoque bien sûr encore plus de réflexions ...


Je vous les partage donc ici, ça ne sera sans doute pas très construit, mais je réfléchis en même temps que j'écris.

POINT 1.
Je sais que je n'alimente pas assez mon blog ni ma page Facebook : c'est quelque chose qui me manque et sur lequel je dois faire un effort : ça me permet d'être en interaction avec vous, mes lecteurs, mes amis, mes acheteurs. Et en plus, ça augmente clairement ma visibilité sur le net (encore faut-il que mes articles/publications soient bien travaillés). Clairement, avoir moins de temps signifie travailler moins la partie communication donc diminution du trafic vers mon site = moins de ventes. CQFD.

Objectif : me dégager deux créneaux d'une heure par semaine pour rédiger un article, programmer des publications sur Facebook et mettre un ou deux bijoux en ligne.



POINT 2.
Je crois aussi que mes bijoux ne sont pas à leur juste prix : vu le temps que je passe sur chacun (et l'amour que j'y mets, mais ça ça se monnaye moins hihi) pour leur réalisation, puis pour leur mise en vente et leur visibilité, mes prix ne sont pas adaptés. Mon mari me dit crûment que je travaille pour des bouchées de pain et que mes prix sont bien trop bas : ça me fait mal, mais je sais qu'il a raison (c'est pas qu'il ait raison qui me fait mal, vous m'avez compris, mais plutôt de réaliser que je ne suis pas forcément efficace dans ma manière de vendre). Mais honnêtement j'ai aussi peur de perdre ma clientèle actuelle, peur de ne pas trouver celle qui est prête à mettre plus d'argent dans des bijoux de qualité faits avec passion. C'est un travail sur moi-même, mais je dois me prendre en main et augmenter le prix de mes bijoux. Je ne peux pas bosser pour rien, vu l'énergie que j'y mets !
Oui, mon travail est une passion, mais non ce n'est pas un loisir, et je veux qu'il soit rémunéré à sa juste valeur.
C'est un sujet qui est un peu redondant sur le blog, pardon, mais j'avoue avoir du mal sur cet aspect ...

Objectif : faire l'annonce de l'augmentation de mes prix (?), les modifier sur le site.



POINT 3.
Il me semble également que je suis trop diversifiée : je propose beaucoup de bijoux différents sur mon site. Par exemple, je vends des porte-clefs, mais je dois en avoir 3 en ligne sur le site : est-ce que ça vaut réellement le coup ? J'en vends très peu, mais j'avoue que j'aime bien les réaliser. Donc est-ce que je dois me freiner, ou continuer à faire un peu de tout ? Ne vaut-il pas mieux se spécialiser ?
J'aime faire des commandes personnalisées, mais ça me prend du temps et ce n'est pas forcément rentable : est-ce que j'arrête, au risque de perdre des clients ? Ou est-ce que je recalcule mes prix pour répondre aux besoins mais en même temps m'y retrouver ?
J'ai accumulé énormément de matériel et d'apprêts dont au final je ne me sers jamais : je vais essayer de faire une vente pour éclaircir un peu mes rangements et m'y retrouver.

Objectif : réfléchir sur ce que je préfère faire et ce qui se vend le mieux. Supprimer certaines catégories du site. Établir une grille de prix pour les commandes personnalisées.



POINT 4.
Pour me faire connaître de façon plus locale, je souhaite vendre mes bijoux dans des boutiques de créateur. C'est déjà le cas chez Totocherry, mais j'aimerais avoir plus de points de vente en France. J'adore les boutiques qui valorisent comme ça l'artisanat, ça correspond à notre mode de vie et nos envies de favoriser le commerce local. Il faut donc que je dresse une liste des endroits qui pourraient vendre mes créations. Ça signifie que je dois avoir un stock à leur montrer et à leur proposer.

Objectif : démarcher une boutique par mois pour leur proposer mes créations.


POINT 5.
Un autre sujet qui me questionne depuis quelques temps est celui de donner des cours. J'ai eu plusieurs demandes d'associations et de particuliers qui aimeraient apprendre quelques techniques. Je pense qu'enseigner ma passion pourrait vraiment me plaire, mais pour cela il faut que je modifie mon statut d'entrepreneur, que je mette en place une grille de tarif et que j'achète du matériel en plusieurs exemplaires. C'est ce dernier point qui me fait peur, car si j'investis dans le matériel de base mais que ça ne fonctionne pas ... ça fera une grosse somme d'argent perdue ! Si vous donnez des cours, n'hésitez pas à me faire part de votre expérience :)

Objectif : me renseigner auprès de la CMA pour changer mon statut, dresser la liste du matériel de base, voir qui serait réellement intéressé pour suivre un ou des cours.



POINT 6.
Pour développer ma visibilité sur Internet, j'ai vraiment envie d'établir des partenariats avec des blogueuses, qu'elles soient plutôt orientées mode ou écologie. Je sais que mes bijoux ne sont pas écologiques en eux-mêmes, mais ils s'inscrivent dans une consommation modérée, locale et responsable.
Notre partenariat avec mon amie Laura de Vio la Vilaine se déroule bien, c'est donc quelque chose que j'ai envie de développer. Je crois que c'est un atout et pour les blogueuses et pour moi !

Objectif : trouver des blogueuses qui pourraient faire écho à ma marque, réfléchir aux conditions du partenariat, établir 2-3 partenariats par an.


Conclusion :
Non, je n'ai pas envie de changer de métier et d'arrêter la polymère. Même si ce n'est pas tous les jours facile (que ce soit de (mal) faire ou de ne pas pouvoir faire), j'aime passionnément ce que je fais et j'ai envie de me battre pour continuer encore !
Globalement, j'en viens à la constatation qu'il faut du changement. Dans la manière de gérer mon temps mais aussi en créant intelligemment, pour allier plaisir et efficacité.
J'ai une grande envie de rangement, d'épurer l'atelier mais aussi la création et de faire remonter mon entreprise !
Cet article ressemble un peu aux résolutions de début d'année hihi ... Mais c'est bon de se fixer des objectifs ! Il ne reste plus qu'à les tenir ... Et à travailler :)

PS : j'ajoute quand même que depuis le mois de Mai, j'ai le droit à un complément de la CAF vu que je ne peux pas travailler à plein temps et que je m'occupe de nos enfants. C'est plutôt une bonne chose et ça me déculpabilise parfois de ne pas réussir à travailler comme je le voudrais :)

Réagissez en commentaires, que ce soit pour un conseil, un petit mot d'encouragement ou un coucou ! Ça me fait toujours très plaisir, je me sens soutenue :)

Rendez-vous sur Hellocoton !